LE POTAGER EN CARRES

 petit condensé de la conception d’un potager en carrés pour les débutants:

 

etape 1

EVALUER SES BESOINS:
pour une famillle de 4 personnes 10 carrés de 120*120 est un minimum. et choisir les dimension des ses carres ou de ses rectangles , 120*120,120*160,120*200,120*240

attention les  cadres de dimensions supérieures à 120*160  nécessiteront en renforcement fil acier , feuillard, entretoise bois, pour empêcher la déformation des parois sur la longueur d’autant plus si l’on souhaite des hauteurs de plus de 45cm

 

etape 2

dessiner un plan de votre projet:
exemple notre potager, structuré en 4 planches de 20 ou 24 carrés autour d’un bassin ancien, prévoir toutes les circulations , et points d’arrosage

 

potagerv2 vp

 

les règles de base :

 

 

  • allées de circulation principales :largeur 1.00 m mini ( pour une brouette)
  • allées de circulation secondaires : largeur 50 cm mini ( pour une personne debout)
  • hauteur minimale du carré : 30 cm hors sol, il est possible d”empiler des carres de chêne jusqu’à 75 cm de hauteur sans souci
  • dimension de base d’un carré: 120cm*120cm intérieur, d’ autres variantes peuvent être envisagées telles 120*240, 120*360 , mais il faut garder à l’esprit qu’une largeur de 120 et la largeur maximale pour accéder aux cultures sans gêne, au delà cela devient une corvée et non plus un plaisir
  • pour 1 carré : 8 planches de chêne brut  en mm: 1230*200(ou 150 ou 175)*30 en chêne qualité charpente sans aubier
    -autres essences de bois recommandées par le spécialiste du bois: résistantes aux champignons et aux insectes
    mélèze de Savoie ,
    acacia,
    châtaignier
    douglas purgé d’aubier ( son duramen est très très résistant et j en ai consommé quelques milliers de mètres cubes pour mes bâtiments bois, le plus économique)
    éviter absolument  : sapin , pin , mélèze russe, chêne d’Amérique, qui n’offrent aucune des qualités requises, de durabilité ainsi que les bois traités extérieurs toxiques les bois exotiques peu respectueux de la gestion durable
  • les parois verticales du carrés doivent être isolées du contact avec le substrat , géotextile épais(ou  membrane plastique de récupération…) agrafé sur les parois intérieures, qui protégera les bois non traité des attaques cryptogamiques.
  • l’unité de base de culture est de 40*cm*40cm soit: 1 pied d’aubergine, 1 pied de tomates, 5 salades, deux rangées de navets, 9 betteraves si on les consomme jeunes ,2 files de carottes ou navets etc etc, se référer à la bible du potager en carrés ou http://www.potagerencarres.info/

detail carre 3

  • LES CARRES : construction très simple , quelques équerres galvanisées ( sabot de solive de 200 mm à visser) et quelques vis
  • les carrés s’emboitent les uns sur les autres,  ainsi sans souci et sans autre fixation grâce à l’équerre de 200mm qui dépasse dans chaque angle sous le carré et permet l’empilage solide sur le cadre inférieur ou l’ancrage dans le sol
  • une rehausse supplémentaire recouverte d’une plaque de verre ou de polycarbonate transforme votre carré en châssis ou en mini serre…
  • distribuer des prises d’eau  au moins une pour 6 carrés , dans notre potager tous les carrés sont parcourus par un tuyau de distribution d ‘eau.
  • l’ ARROSAGE automatique est a exclure , l’on arrose pas le feuillage des végétaux pour ne pas déclencher les maladies cryptogamiques.
  • l’arrosage par capillarité profonde mèche,  ou goutte à goutte ( 1 bar de pression suffit avec tuyau polyéthylene de 12mm, et si l’eau n est pas calcaire) sélectif est envisageable
  • LES ALLEES , protégées par un voile géotextile posé sur sable résistant et anti racine, puis par gravier, copeaux ou paillage de votre choix

 

  • composition du jardin de graviers
  • remplissage des carrés par un mélange de 60% terre du potager existant+40%de compost, le compost est aussi un très bon paillage , très économique et qui sera mélangé au substrat de la culture suivante.
  • les carrés sont  remis à niveau après chaque culture avec compost et fumier, les plantes potagères consomment, le paillage avec du compost de déchets broyés ( tonte de pelouse, épluchures hachées) est à notre avis la solution la simple et la plus économique, pour enrichir et protéger vos cultures régulièrement
  • le carré une fois rempli est prêt pour les premiers semis , ou repiquages
  • le compost composé de déchets végétaux sera transformé par les vers de terre  indispensables à la vie du potager, c est la digestion du compost qui enrichi votre terre.
  • PAS DE SEMIS DANS LE COMPOST PUR , une semis nécessite une couche de terre ou terreau ou mélange adapté, pour démarrer, le compost est un apport organique que seul le travail des vers de terre et autres organismes peuvent rendre assimilable.
  • il faut gérer la rotation des cultures comme dans un potager en ligne

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.